Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
 

Prochaine émission, le dimanche 26 mars 2017 à 20h00

 
 
Vign_actuemissionmars

Pour l'émission du dimanche 23 mars 2017, c'est ici !

pour l'émission du 23 avril 2017
Vign_actubxfm

Les radios en Belgique francophone

 

On compte une centaine de radios FM en Belgique francophone, parmi lesquelles 

 

Cinq émetteurs communautaires qui couvrent l’ensemble de la Fédération Wallonie-Bruxelles ( la RTBF, le groupe Bel RTL-Contact, Nostalie-NRJ etc…)

 

Cinq radios régionales qu’on entend dans les régions de Namur, Liège, Charleroi, le Brabant wallon et Bruxelles.


Et enfin, une septantaine de radios locales animées par des associations comme Arabel, Judaïca etc… des centres culturels ou plus simplement des sociétés privées comme Charleking par exemple.

 

Philippe Sala est un des responsables de BXFM, la radio pop rock de Bruxelles et des expats européens. Il est également président d’une association qui regroupe une trentaine de radios privées, donc quelqu’un qui s’y retrouve dans la constellation de tous ces émetteurs qui naissent, meurent, changent de nom ou progressent et préparent la radio numérique de demain.

 

Cahier, crayon, prenez des notes, car ça comptera pour l’examen !

pour l'émission du 23 avril 2017
Vign_actuwilwerth

« Les théâtrines d’ Evelyne » une pièce d’ Evelyne Wilwerth à

«La Clarencière » du 26 au 29 avril 2017

A votre avis que fait Evelyne Wilwerth lorsqu’elle n’écrit pas ? Elle suscite l’écriture chez les autres dans ses ateliers ou fait jouer ses pièces…

L’une d’elles « Hortense, ta pétillance » a tenu pendant 15 ans sur les scènes belges et françaises. Un vrai succès.

Depuis elle a publié plus de 40 ouvrages, romans, livres pour la jeunesse, poèmes, essais et une biographie remarquée de Neel Doff, une écrivaine neerlandaise d’ expression française qui connut au 19° siècle l’ extrême pauvreté (y compris la prostitution) à Anvers avant de poser pour Daniel Rops et épouser la cause du socialisme.

« Les théâtrines d’ Evelyne » c’est une succession de petites scenettes où se mêlent humour, émotion, sensualité et petits faits de la vie.

pour l'émission du 26 mars 2017
Vign_teasermars

Bande - annonce de l'émission du dimanche 26 mars 2017 à 20h00 

ACTU-tv est fière de vous signaler qu'elle vient de franchir sur sa chaîne YouTube le cap des 900 reportages et celui des 200.000 vues...

Un chiffre significatif pour une émission à vocation littéraire.

Merci à toute l'équipe !

pour l'émission du 26 mars 2017
Vign_actudecoster

Charles De Coster, incompris de son vivant et célèbre après sa mort !


Charles De Coster, c’est une œuvre, une seule, qui a fait le tour du monde, a été traduite dans 36 langues et adaptée en bédé, au cinéma, au théâtre… « La légende de Till Ulenspiegel ».


Né à Damme près de Bruges pour De Coster, ce personnage de la littérature allemande né en Saxe vers 1500 devient sous la plume de l’auteur « le » héros flamand du 16° siècle qui résiste à l’ occupant espagnol, une sorte de Pïrlouit facétieux, ingénieux et parfois héroïque qu’accompagne partout son ami Lamme Goedzak, un goinfre philosophe qui ressemble   à ces paysans rondouillard qui dansent et font la ronde dans les tableaux de Breughel l’ancien.

 

Uylenspiegel signifie en allemand « la chouette au miroir », le symbole du fou ou du bouffon qui vous demande de vous regarder avant de pérorer ». En gros «Je t’emmerde ».


Charles De Coster n’a jamais connu la gloire dans sa vie, on peut même dire qu’il a vécu chichement. Faut dire qu’il fréquentait plus les tavernes et cabarets littéraires que les ateliers ou les bureaux. Ses amis ont dû se cotiser pour lui assurer un enterrement décent à Ixelles où il déménageait constamment pour fuir ses créanciers…


Et puis soudain, quinze ans à peine après sa  mort, le monde littéraire belge puis international se rend compte qu’il avait écrit quelque chose d’unique et profondément original. Qu’il était un tout grand !


 Un exposé de Marc Quaghebeur.

pour l'émission du 26 mars 2017
Vign_actuarmel

 Socrate a-t-il vraiment existé et a-t-il bu la cigüe ? Une lecture spectacle d’un texte d’ Armel Job

 

C’était la toute grosse affluence au Centre Culturel d’ Uccle pour écouter la lecture spectacle de la dernière pièce de théâtre d’ Armel Job « L’évasion de Socrate ». Comme quoi les gens arrivent encore à se détgacher de leur télé pour aller voir des acteurs qui parlent de culture et de philosophie.  

 

Faut dire qu’il  y avait sur scène Alexandre Von Sivers (qu’on ne présente plus) aux côtés de jeunes comédiens plein d’avenir : Myriem Akkeddiou, Jacques Neefs et Simon Willame.

 

Les questions à poser : Un, Socrate qu’on considère parfois comme un saint laïque a-t-il réellement existé ? A- -il vraiment bu la cigüe après son procès ou a t-il réussi à s’échapper ? Trois, sa pensée est elle encore utile dans une période aussi confuse que celle que nous vivons ?

 

Une triple interview d’Armel Job l’auteur, Jean-Claude Idée le scénographe et  fondateur avec Michel Onfray de l’Université du théâtre et Alexandre Von Sivers.


pour l'émission du 26 mars 2017
Vign_actumonfils

Le polar belge se porte très bien, même à Paris !


Nadine Monfils est une touche à tout de génie (théâtre, littérature, photos, collages, cinéma…), une auteure belge qui est montée à Paris et a réussi avec sa gouaille, son humour déjanté mais aussi et surtout beaucoup, beaucoup de boulot et d’ obstination


à se faire un nom et gagner l’amitié de célébrités comme Annie Cordy, Didier Bourdon, Michel Blanc, Josiane Balasko, Dominique Lavanant, BouliLamers etc… qui ont accepté de jouer dans ses films.


 Mais son truc, c’est avant tout la littérature. Plus de 80 livres ! Elle fait désormais partie des grandes « polardeuses » et thrilleuses du roman français et c’est dans son nid douillet de Nil-Saint-Vincent où elle ne retourne plus qu’épisodiquement que la maman de Mémé Cornemuse et Johnny Cadillac nous a reçus.

 

Léon, son  petit cabot maison a bien tenté de nous empêcher de travailler en aboyant, sautant ou en revenant 36 fois avec une baballe mais en définitive, tout s’est bien passé.

 

Enfin presque… On ne ressort jamais tout à fait le même après une telle rencontre. Est-ce elle ou nous qui travaillons du chapeau ?

 

pour l'émission du 26 mars 2017
Vign_actulegrand

 

CrYature, un projet multimedia révolutionnaire de Fredo, Frédéric Legrand !

 

Mais de quoi s’agit-il bon sang ? Un clip ? Que nenni. Un court métrage ? Que nenni. De la télé, de la 3D, un jeu video ? Que nenni. En fait, il faut y assister pour comprendre, car ce spectacle qui a déjà été présenté au Quai 10 de  Charleroi est non seulement révolutionnaire mais interactif et associe le public a son déroulement. On peut intervenir que ce soit par la voix, via son portable… Bref, on y trouvera tout ce qu’offre le multimedia.

 

Aux commandes, Fredo qui compte sur ce projet pour réussir sa dernière année à la Haute école provinciale Condorcet et dont on connaît déjà les courts métrages à la Tim Burton comme « Une journée pas très rose », « Edgard et la Douze Demoizelle » ou « Tibiacity », mais pas que !

 

Toute la jeunesse carolo y est associée : Lola Destercq qu’on ne présente plus,  la petite Elsa Houben qui jouait le  rôle de la gamine dans la série télé « Ennemi Public », Fabienne Bernard des studio Franco Dragone, Nathanaël Debroux de radio  Charleking etc… etc…

 

Un  reportage de Carine Laure Desguin.

pour l'émission du 26 mars 2017
Vign_actu24heures

« 24 heures héro », une descente en enfer !

 

Ils sont deux, saphir Essiaf, travailleur social et Philippe Dylewsky ex détective et maintenant  coach en entreprise, tous deux  professeurs de close combat (bien utile quand on va se promener pendant un an dans les squats de Charleroi).

 

Ils ont retranscris à quatre mains les témoignages affolants, horrifiants des camés qui traînent dans les caves des maisons abandonnées pour en faire un livre que vous recevez comme un coup de poing en peine gueule ! Gare les yeux !

 

Pas besoin de littérature, il suffit de laisser courir la bande son et décrire une journée de 24 heures d’un couple de malades, Arnaud et Nadia,  dont la seule préoccupation, minute après minute, est et de trouver un dealer avec un pacson bien garni.

 

Présenté en avant-première en novembre  au salon du livre de Farciennes, le bouquin publié en auto édition part comme des petits pains : plus de 1.250 déjà !

 

Du coup les deux amis ont décidé de créer leur propre maison d’édition « Fièvre Jaune ». Qui a dit que le livre se porte mal ?

 

Un reportage de Carine Laure Desguin


pour l'émission du 26 février 2017
Vign_actugenese

L’éditeur du mois

Les éditions Génèse… la troisième voie ?

Un entretien avec sa directrice, Danièlle Nees.

Entre les grands éditeurs parisiens qui croient que la Belgique se trouve au nord du Danemark et les petits éditeurs indépendants qui n’ont plus les moyens de diffuser leurs livres chez les librairies… il resterait une troisième voie ?

Les éditions Genèse sont établies à Paris mais avec un bureau à Bruxelles. Sa directrice, Danièlle Nees, à managé chez Hachette et Flammarion et décidé de limiter le nombre de ses publications, une dizaine par an, pour mieux se concentrer sur ses auteurs…

Un choix qui parle de lui-même : Jean-Baptiste Baronian, Sylvie Godefroid, deux prix Rossel : Patrick Delperdange et Alain Berenboom etc…

La force et l’ expérience de Paris, ici chez nous !

pour l'émission du 26 février 2017
Vign_chaosbxfm

Dans les niouzes de l'émission du 26 février 2017 

 Bou Bounoider parle de "Chaos" dans la nouvelle émission littéraire qu'il anime quatre fois par semaine chez BXFM Radio

Bob Boutique, auteur bruxellois nous livre son deuxième thriller intitulé Chaos dans lequel nous avons la joie de retrouver Johan et Lieve, deux héros hollandais qui vont nous faire vibrer, nous attendrir et nous faire tressaillir dans cette aventure ô combien essoufflante, riches en actions, en suspense et en prises de décisions qui vont infuencer la mission périlleuse menée par ces deux agents de la KMAR, la gendarmerie royale.

 

Tout va démarrer suite à un vol au Rijksmuseum. Un vol ordinaire, étrange même car aucune valeur n’a été emportée. Seul, un gardien y a laissé tout de même une phalange coupéé par le mystérieux voleur.

 

Lire la suite en cliquant sur la photo...

 

 

pour l'émission du 26 février 2017
Vign_actusteeman

Stanislas André Steeman : ses œuvres sont plus connues que l’auteur !

Désigné en 1995 par l’Institut Jules Destrée comme l’un des cent wallons du siècle, cet auteur de romans policiers est un peu tombé en désuétude. Lui,  mais pas son œuvre

Si on vous dit « L’assassin habite au 21 » ou Monsieur Wens ou mleux encore un des nombreux films adaptés de ses romans comme le célébrissime « Quai des orfèvres » de Georges Clouzot, là ça fait tilt.

Stanislas André Steeman et né à Liège comme Simenon qu’il n’a pourtant jamais rencontré alors que cinq petites années les séparent. Il est vrai qu’il a quitté » la cité adente pour Anvers à l’âge de 3 Ans et n’y a donc pratiquement jamais vécu.

Leurs parcours sont pourtant fort proches. D’une précocité incroyable il publie un conte de Noël à 14 ans puis deux ans plus tard des nouvelles dans le journal la Nation Belge.

Très vite il est remarqué par l’éditeur parisien du Masque chez qui il publie de nombreux policiers à succès. On le retrouve ensuite aux Presses de la Cité et enfin sur la fin de sa vie (il meurt à l’ âge de 62 ans à Menton) chez Denoël où il termine déprimé et oublié une carrière dont on commence seulement à mesurer l’ampleur.

Il était le père de l’humoriste belge Stephane Steeman dont on se souvient des imitations délirantes de De Gaulle et Eddy Merckx.

Un reportage d' Edmée De Xhavée et Guy Delhasse

pour l'émission du 26 mars 2017
Vign_actucadillac

Johnny Cadillac le sosie parfait de… Johnny Cadillac

Pourquoi évoquer dans cette émission le parcours pour le moins cahoteux d’ Alex de Thuin ?

Engagé dans la marine marchande à l’âge de 15 ans sur la ligne Anvers-Rio-de-Janeiro, puis garçon de café et bien d’autres boulots alimentaires, on lui propose (mais il a alors déjà la cinquantaine) de participer sur TF1 à un grand concours de sosies qu’il remporte haut la main.

Sa carrière tardive mais réelle est lancée. Il faut dire que sa ressemblance avec le vrai Johnny est frappante et, cerise sur le gâteau, sa voix et surtout son punch sur scène fort proches.

Au rythme de septante spectacles par an il se met à écumer les salles de France et Navarre MAIS PAS QUE…

Johnny Cadillac n’est pas un imitateur de Johnny, pourtant son idole, mais un interprète de ses chansons. Un gars puissant et charismatique qui mène sa vie comme on se bagarre, à coups de poings, et ne laisse personne indifférent. A commencer par les juges devant qui il se présentera une cinquantaine de fois !

On le retrouve dans les films déjantés de Jean-Jacques Rousseau, dans un des rôles majeurs du film « Marbie Star » où il crève l’écran et il devient même un des personnages mythiques de l’écrivaine de polars Nadine Monfils qu’on retrouve par ailleurs dans l’émission.

Le portrait haut en couleurs d’un gros dur machiste qui a en réalité un coeur comme du beurre !

pour l'émission du 26 mars 2017
Vign_actuowen

Thomas Owen, un homme à facettes: industriel, chroniqueur artistique et auteur de romans fantastiques

Thomas Owen est indissociable de Jean Ray dans l'histoire de la littérature fantastique belge d'après-guerre. Tous deux sont passé chez l'éditeur verviétois Marabout et se sont fait connaître avec des livres de format poche aux couvertures agressives.

Tous deux ont connu ensuite des succès incroyables, y compris en France, et nombre de leurs écrits ont été adaptés pour le cinéma ou la télé.

Thomas Owen fut également un critique d'art renommé. On lui compte plus de 15.000 articles dans la Libre Belgique, les Echos ou le Phare Dimanche (aujourd'hui disparu) avec cette particularité cocasse que jamais il n'a écrit une seule ligne sur René Magritte qu'il a tout simplement loupé ! Comme quoi...

C'était sous son véritable nom, Gérald Bertot, un homme d'affaires réussi qui roulait dans une grosse voiture avec chauffeur.

On vous le disait, une personnalité à facettes que nous présente Jean-Baptiste Baronian qui l'a fort bien connu tout d'abord comme directeur d'éditions chez Marabout puis quelques années plus tard, en 2001,  lorsqu'il fut amené à reprendre son siège vacant à l' Académie Royale.



pour l'émission du 26 février 2017
Vign_actudorselgevers

Monique Dorsel lit Marie Gevers

ACTU-tv c'est une équipe mais aussi et surtout une grande famille. Pour illustrer le reportage que nous avons réalisé avec Marc Quaghebeur sur Marie Gevers, il nous fallait une "liseuse" de choix.

Laurence Vielle étant indisponible (par ailleurs de plus en plus demandée), nous avons demandé à Monique Dorsel, la créatrice du mythique théâtre-poèmes de Bruxelles, de le faire.

Problème: elle vient de subir une opération à la hanche. C'est donc dans sa chambre d'hôpital que nous nous sommes rendu pour tourner la séquence. A savoir deux extraits courts mais significatifs de "La grande marée".

Si tout va bien Monique devrait pouvoir rentrer chez elle dans les deux semaines.

 

pour l'émission du 26 février 2017
Vign_navetcagoule

Le "Navet Cagoulé" et de retour !

Triste nouvelle, nous pensions être débarrassé du "Navet Cagoulé", hé bien non !

Ce triste cucurbitacé anonyme est de retour, toujours aussi médisant et d'une mauvaise foi crasse. Le mieux serait de le découper et le manger mais voilà... personne dans l'équipe n'aime ça..

pour l'émission du 26 février 2017
Vign_actugevers

Marie Gevers, la mémé confiture de la littérature belge ?

Marie Gevers a vécu pratiquement 91 ans dans son domaine de Wissembourg près d’Anvers. Une mère de famille et épouse exemplaire qui passa son temps à lire, étudier, analyser les changement des saisons sur son parc de huit hectares, s’occuper de ses nombreux enfants et petits enfants  et… à écrire.

Un  style à nul autre pareil qui débuta dans son enfance par des poésies qu’Emile Verhaeren l’engagea à poursuivre puis de très nombreux récits, almanachs  et romans dont « La Comtesse des Digues », « Orpha » et « Vie et mort d’un étang » sont peut-être les plus reconnus.

Une écrivaine incontournable qui fut la première auteure belge à entrer à l’Académie Royale (1938) et qui engrangea par la suite tous les prix possibles et imaginables.

Un de ses fils Paul Willems deviendra par la suite un dramaturge célèbre.

pour l'émission du 26 février 2017
Vign_actualoyschaos

"Chaos", un nouveau thriller de Bob Boutique

une interview vidéo exclusive signée Christine Brunet

C'est son cinquième livre édité chez Chloe des Lys. Après les "Contes bizarres I et II" (un troisième est en préparation) et les "Dix petites négresses" qui l'ont installé dans le paysage médiatique, il s'est lancé dans le thriller d'aventure avec une trilogie qui rassemblera trois histoires complètement différentes, mais vécues par les mêmes personnages.

Johan le bouledogue et Lieve "La petite" deux membres particulièrement remuants de la Kmar, la Koninklijke Maréchaussée ou gendarmerie royale hollandaise.

Dans "2401" (7x7x7x7) ils ont fait connaissance, résolu une affaire incroyablement dangereuse et compliquée et même entamé une relation amoureuse qui n'a jamais dépassé le verbe car Johan a 25 ans de plus que son amie et se refuse à l'embarquer dans sa vie.

Dans "Chaos" ils vont se retrouver côte à côte devant une menace planétaire qui les emmènera dans le Yemen en pleine guerre civile et religieuse.

Une interview de Christine Brunet qui connaît fort bien et l'auteur et ses bouquins !

l' interview video: https://www.youtube.com/watch?v=QL_1c1RIM00

pour l'émission du 26 février 2017
Vign_actucandide

Dans les niouzes de l'émission de février 2017

Carton plein début de ce mois à la librairie Candide d’Ixelles où deux auteurs des éditions Genèse participaient à une séance de dédicaces : en fait il s’agissait de Jean baptiste Baronian que vous connaissez déjà puisqu’il intervient régulièrement dans l’émission.

Il vient de sortir un petit roman très étrange (120 pages) (intitulé « Le mauvais rôle ») qui raconte l’histoire d’un homme qui perd son identité et que plus personne ne reconnaît ??? Ca se passe à Bruxelles comme le plus souvent chez Baronian.

Il était présenté ce même soir par l’ancien prix Rossel Alain Berenboom qui lui aussi vient de publier chez le même éditeur Genèse un  roman « Hong Kong blues ».

En bref, une soirée décontractée, avec deux auteurs qui ne se prennent pas au sérieux mais écrivent bien et sérieusement.

pour l'émission du 26 février 2017
Vign_actutyou

Virginie Tyou, un destin incroyable et des livres qui en témoignent…

Virignie Tyou est devenue une auteure à succès par hasard, en couchant sur le papier l’histoire incroyable de sa vie, suffisamment extraordinaire en tous cas pour faire l’objet d’un entretien d’une heure et demie dans l’émission de Sophie Davant sur France 2.

Qu’on en juge. Atteinte d’un handicap particulièrement pénible à la suite d’un accouchement difficile et souffrant mille morts, elle s’est tournée en désespoir de cause vers un chirurgien qui soigne ses patients par l’ hynose. Au début les résultats ne furent guère concluants. Jusqu’au moment où en remontant dans son subconscient  elle réalisa d’un coup … que son père n’était pas père. Ce qui mit fin presqu’ instantanément à son calvaire.

Mieux ou plus incroyable encore, elle réussira ensuite (toujours de la même façon) à  retrouver son géniteur biologique en situant très exactement l’endroit où elle le connut alors au’ elle était encore dans le ventre de sa mère !

Un destin très particulier dont elle fit un livre témoignage qui lui donna ensuite le goût de l’écriture. Depuis elle publie chez Ker édition des bouquins pour la jeunesse qui cartonnent.

pour l'émission du 26 février 2017
Vign_actutelesambre

Christophe Scaillet, le nouveau directeur général de Télé-Sambre nous présente sa télé régionale de Charleroi ainsi que le nouveau bâtiment dans lequel il va déménager d’ici la fin de l’année, en plein centre ville.

Télé-Sambre, c’est plus de 500.000 téléspectateurs par jour, depuis Chimay jusque Seneffe, en passant par Thuin, Sambreville etc…

C’est aussi  une équipe d’une soixantaine de journalistes et animateurs qui anime cette station en pleine réorganisation, avec malheureusement un déficit de 300.000 euros hérité du passé qu’il faudra bien combler un jour ou l’autre. Ce sont enfin quelques problèmes politiques et des subventions qui risquent d’être écornées.

Mais Télé Sambre c’est aussi une nouvelle direction, de nouvelles méthodes de gestion, un nouveau souffle et de nouveaux bâtiments en cours de construction Place de la Digue, donc en plein centre ville, avec un déménagement prévu pour la fin de l’année.

Un reportage de Carine-Laure Desguin

 

pour l'émission du 26 février 2017
Vign_actunamur

Les éditions du Taillis Pré ou 30 ans de poésie !

Fondé en 1984 par le poète et académicien Yves Namur les éditions du Taillis Pré ont publié à ce jour près de 200 ouvrages de poésie couvrant aussi bien la littérature belge qu’étrangère.

Eric Brogniet, Liliane Wouters, Philippe Jones, Roger Foulon… tous les grands auteurs de poésie, célèbres ou non, ont été édités dans cette maison qui publie également «le journal des poètes ».

Un entretien décontracté avec le docteur Yves Namur qui reconnait bien volontiers que sa passion n’est certes pas rentable mais riche en textes et écrits d’une grande qualité.

Un reportage de Carine-Laure Desguin.

 

 

pour l'émission du 22 janvier 2017
Vign_actumabardi

Le Prix triennal de Littérature française de la Ville de Tournai a été attribué à Veronika Mabardi pour son roman « Les cerfs » publié chez Esperluette.

Veronika Mabardi, c’est d’abord vingt ans de théâtre avec une liste impressionnante de pièces qu’elle a soit écrites, soit jouées, soit mise en scène sur tous les plateaux du pays.

Elle vient de présenter pendant quinze jours de novembre « Le journal d’Adèle » aux Riches- Claires et repart aussi vite au célèbre théâtre « Le Public » pour huit semaines avec « Legs maternels » une création collective réalisée avec Patricia Ide, Layla Nabulsi et Magali Pinglaut.

Mais Veronika, c’est aussi une autrice comme elle le précise elle-même, et son dernier roman « Les cerfs » (l’histoire d’une petite fille de neuf ans qui a décidé de ne plus parler après la mort de sa mère) a remporté le prix triennal de la ville de Tournai (7.500 euros quand même) avec dans les jury un tas d’amis d’ACTU-tv comme Joseph Bodson, Marc Quaghebeur etc…

pour l'émission du 22 janvier 2017
Vign_acturodenbach

A voir dans l’émission du dimanche 22 janvier 2017

Georges Rodenbach le dandy d’un seul grand ouvrage « Bruges la morte »

Encore un de ces grands auteurs belges du 19° siècle adulé par Paris au même titre qu’Emile Verhaeren, Maurice Maeterlinck etc…

Encore un de ces poètes et romanciers flamands (d’expression française) qui est passé par le cabinet d’avocat bruxellois d’Edmond Picard avant de se lancer dans la littérature.

De Georges Rodenbach on connaît essentiellement « Bruges la Morte » qui marqua son époque. Dieu sait quelle carrière phénoménale il aurait pu faire s’il n’était mort d’une appendicite à l’âge de 44 ans.

Un exposé magistral mais aussi et surtout vivant de Marc Quaghebeur, le directeur des Archives et Musée de la littérature belge à Bruxelles.

A voir dans l'émission du dimanche 26 février 2017
Vign_acturomeo

Le samedi 4 mars 2017 au Centre Temps de Gilly

 

Roméo et Juliette, la comédie musicale de Gérard Presgurvie interprétée par la troupe d’ Anthony Cargiulo

 

Ils sont 20, 30… jeunes, amateurs, passionnés et enthousiastes qui ont décidé de recréer pour leur région de Charleroi la célèbre comédie musicale de Gérard Presgurvic « Roméo et Juliette » qui éclata au Palais des Congrès de Paris en 2001 et a fait depuis le tour du monde.

 

Peu importe les comparaisons, ces amis d’ ACTU-tv ont osé et bossent depuis un an et demi comme des malades pour arriver à un résultat que près de 600 spectateurs ont d’ores et déjà réservé. La salle sera comble et il faudra peut-être même prévoir d’autres dates.

 

Ils ont tout inventé : les costumes, le décors, les chorégraphies et nous on aime, on applaudit… il y a tellement de mecs qui n’en fichent pas une dalle !

 

Un reportage de Carine-Laure Desguin.

 

En attendant, voici une des chansons du spectacle :

https://www.youtube.com/watch?v=yVK0P0p1QkQ

 
© 2014
Créer un site avec WebSelf