Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
Emissioon du 30 septembre 2018

Editeur responsable: Baudouin Boutique, 48 avenue Eugène Demolder, 1030 Schaerbeek - baudouin.boutique@skynet.be. Membre du CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel) 89 rue Royale, 1000 Bruxelles - info@csa.be, de la SABAM (Société belge des auteurs, compositeurs et éditeurs)  75 rue d'Arlon, 1040 Bruxelles - www.sabam.be et de la Fédéweb (Fédération des WebTV belges francophones) - https://fedeweb.be

Prochaines émissions (3 tous les deux mois) les dimanche  02 et 23 décembre 2018

 
Près de 340.000 vues sur YouTube et plus de 1.150 reportages en neuf ans !
l'émission du 11 novembre 2018, Clic !
Vign_emission2110
 

Une heure consacrée à la littérature et aux arts associés, qui parle des livres, des salons, des écrivains, des éditeurs petits ou grands, de la bédé, du cinéma, du théâtre etc... avec des interviewes, des portraits, des reportages et des niouzes d’ actualité.

 

De la culture avec un"c" comme dans cool !

 

le Commandant Danofsky interprète "Starry starry night" de Don Maclean

en hommage à une toile de Vincent Van Gogh qui représente ce que le peintre pouvait voir de la chambre qu'il occupait dans l'asile du monastère Saint-Paul-de-Mausole à Saint-Rémy-de-Provence en mai 1889. 

On ne résiste pas à la l'envie, la nécessité,  de vous donner le texte anglais de cette magnifique chanson...

Starry starry night

Paint your palet blue and grey, look out on a summer's day with eyes that know the darkness in my soul
Shadows on the hills, sketch the trees and the daffodiles catch the breeze and the winter chills in colours on the snowy linen land

Now I understand what you tried to say to me
and how you suffered for your sanity and how you tried to set them free
they would not listen they did not know how, perhaps they'll listen now.

Starry starry night

Flaming flowers that brightly blaze swirling clouds in violet haze reflect in Vincent's eyes of china blue colours changing hue
morning fields of amber grain weathered faces lined in pain are soothed beneath the artist's loving hand

Now I understand what you tried to say to me... (and so on)

For they could not love you but still your love was true and when no hope was left inside on that starry starry night
You took your life as lover's often do. But I could have told you, Vincent, this world was never ment for one as beautiful as you

Starry starry night

Portraits hung in empty halls framless heads on nameless walls with eyes that watch the world and can't forget like the strangers that you've metThe ragged men
in ragged clothes, a silver thorn, a bloody rose lie crushed and broken on the virgin snow


now I think I know what you tried to say to me
and how you suffered for your sanity and how you tried to set them free
they would not listen they're not listening still

Perhaps they never will

 

Un peu de culture… flamande !

Pour agrémenter l’émission, un vieux 33 tours enregistré en 1927 au théâtre de l’ Alhambra à Bruxelles par le baryton Léon Delaux, « Zeg, Kwezelke, wilde gij dansen ? ». Traduction ( nous avons sous-titré la séquence ) :« Dis-moi bigotte, veux-tu danser avec moi ? »

 Mignon, coquin et joliment désuet.

A vor dans l'émission du dimanche 2 décembre 2018
Vign_actuczimkowicz

Charles Szymkowicz la peinture expressionniste de Charleroi

 

Charles Szymkowicz produit depuis cinquante ans des tableaux parfois immenses dans lequels il peint dans un style expressionniste et des couleurs exubérantes des visages de ce qu’il nomme lui-même des « maudits ». Des créateurs farouches et  révolutionnaires comme Arthur Rimbaud, Charles Baudelaire, Chaïm Soutine, Camille Claudel etc…

 

Un  personnage hors du commun que Carine-Laure Desguin est allé visiter dans sa tanière de Gerpinnes, tout en reconnaissant au passage (bravo pour sa culture) un portrait sauvage de Franz Kafka.

 

A voir dans l'émission du dimanche 2 décembre 2018
Vign_actufedweb

La vidéo de lancement de la Fedeweb, la toute nouvelle Fédération belge des Webtélés francophones.

Il  y a actuellement quinze webtélés reconnues par le CSA ( Le  Conseil Supérieur de l'Audiovisuel ) en Francophonie, dont la nôtre ACTU-tv qui est par ailleurs une des plus anciennes avec sa collègue de Liège TV-Wallonie.

Elle seront bientôt vingt et préfigurent la télé de demain. Regroupées elles ont produit 478 heures de programmes en 2017 pour un total approximatif de 2O millions de vues, soit la diffusion d'une station de télé régionale.

Des chiffres qui seront largement en hausse à l'issue de la saison 2018 et qui annoncent peut-être la création d'un canal particulier chez les grands opérateurs du pays comme Proximus ou Telenet ?

Ci-joint la vidéo annonçant la création toute récente ( c'était le  jeudi 25 octobre 2018 ) à la SABAM de cette fédération pleine d'avenir.

Voir ici: https://www.youtube.com/watch?v=Jg5obWfmG_o

A voir dans l'émission du dimanche 2 écembre 2018
Vign_actuyourcenar

Le 7° Salon du livre de Charleroi à la bibliothèque Yourcenar le dimanche 9 décembre 2018

C'est déjà la septième fois sans discontinuer que ce salon  du livre a lieu dans cet château remarquable situé en bord de Meuse à Mont-sur-Marchienne, dans la banlieue de Charleroi.

Une quarantaine d' auteurs et quelques éditeurs seront de la partie avec en invité d'honneur et parrain Arnaud Delacroix, le grand spécialiste des livres d'histoire ayant trait à la guerre 40-45, le nazisme, la franc-maçonnerie, les templiers et autres évènements mystérieux du passé.

Avec encore et toujours les mêmes à la direction, Carine-Laure Desguin et le bibliothécaire Serge Budahazi

a voir dans l'émission du dimanche 2 décembre
Vign_actumzrnzas

Les lectures de Maryline

Vous connaissez ce blog dynamique qui parle des livres et en fait des critiques objectives et sans langue de bois. Nous avons rencontré cette qui anime ce site et lit une vingtaine de bouquins par mois !  Maryline Marnas, une bloggeuse de pointe qui oeuvre également comme bénévole dans la médatheque française de Saint Martin en Haut dont la présidente est une autre amie, Sophie Ferret...

 Un  reportage pour les niouzes de l'émission dans la région lyonnaise de Christine Brunet

l'émission complète de ce dimanche 11 novembre 2018, clic !
Vign_emission
A voir dans l'émission du dimanche 2 décembre 2018
Vign_actuyouri

Un nouvel humoriste qui promet

 

Des humoristes qui font du stand-up, il en naît dix par mois ! Pas de décors, ni d’orchestre, un micro et un plateau suffisent et hop, c’est parti. Parfois c’est moyen, parfois c’est génial. Il y en a trop et surtout trop peu de bons.

 

Youri c’est différent. Il a fait l’école du cirque, du trapèze, de la danse break-dance, il joue de la guitare, de la comédie, il tourne des films publicitaires et en plus… fait du stand-up ou si vous préférez du « seul en scène ». C’est très différent.

 

Nous l’avons rencontré au Fou Rire où il répétait sous la direction de Cathy Thomas un spectacle qu’il a présenté devant une salle comble voici quelques jours à peine le mercredi 21 novembre… ne poussez pas un soupir si vous l’avez raté, il va entamer une tournée et vous aurez encore l’occasion de le découvrir.

 

Un reportage de  notre Polichinelle Alain Magerotte.

 
 

Vins, sodas et petits fours ce jeudi 25 octobre à la SABAM (la société belge des auteurs, compositeur et éditeurs de Belgique) où on inaugurait devant une salle comble et de nombreux journalistes et représentants des médias la toute nouvelle Fédéweb , la Fédération des Web télés belges francophones.

 

A voir dans l'émission du dimanche 2 décembre 2018
Vign_actuelleboudt

La fibromyalgie, un mal étrange, un véritable handicap... un livre !

 

C’est du côté de Dinant, sur les hauteurs de Falmignoul, que avons rencontré l’auteur André Elleboudt. Mais peut-on parler d’un écrivain ? Oui, sans doute, car il vient publier un premier ouvrage au titre étrange « Le rivage d’un océan sans terre » dans lequel il raconte la maladie (il préfère le terme de syndrome) dont il souffre depuis bientôt 15 ans. La fibromyalgie.

 

En gros une inflammation constante de toutes les articulations, des plus évidentes comme celles des pieds ou des poignets jusqu’à celles des doigts ou de la machoîre.

 

Un syndrome, car les médecins ne savent pas comment ça vient et encore moins comment ça se soigne. Même les calmants ne fonctionnent pas. Il faut subir et « vivre avec ».

 

Manger me fait mal, explique t-il, même tenir un livre en mains est pénible… ça lance comme des décharges électriques ou ça brûle un  véritable handicap qui frappe 2 à 3% de la population parmi laquelle trois quart de femmes !

 

Et pourtant André arrive à contrôler sa vie…

A voir dans l'émission du dimanche 11 novembre 2018
Vign_actubraine

Les niouzes - Le Salon  du Livre de Braine-le-Comte

 

Nous sommes à Braine-le-Comte (S’Gravenbrakel pour les flamands) sur la route de Mons un peu avant Soignies. Nous y sommes pour l’avoir promis à Jackie Lambotte qui y organisait ce dimanche 21 octobre un salon du livre qui prend peu à peu sa place.

 

Ca se passe dans la salle des mariages de l’hôtel de ville prêté pour l’occasion, il fait beau dehors, c’est dimanche et l’ambiance est cool même si on ne se marche pas sur les pieds.

 

Car c’est le problème pour ce genre d’événement, celui d’attirer du monde.

A voir dans l'émission du dimanche 11 novembre 2018
Vign_actupptdm

Le grand Marka dans le plus petit théâtre du monde !

 

Le PPTDM (le Plus Petit Théâtre du Monde) initié voici un an par Didier Guesquière (comédien, animateur RTBF) et Céline Charlier (réalisatrice de films et RTBF) se trouve à Pont-à-Celles. Une maison de rangée, le numéro 11 de la rue Larmoulin, une porte qui donne sur la cuisine et un salon de 17 places (25 debouts)… vous y êtes, en plein bled.

 

C’est ici que Cabot and Co propose un agenda complet de spectacles avec pour le spectateur qui se trouve à deux mètres de l’artiste une proximité incroyable. Pas besoin d’élever la voix pour réciter ou chanter. C’est comme si Marka débarquait chez vous avec sa guitare pour manger un bout et en profiter pour animer la soirée.

 

Car le soir de ce reportage le grand Marka, le mari de Laurence Bibot et le père de Roméo Elvis et Angèle était à l’affiche, tout simplement.

 

Une expérience unique comme un privilège…

A voir dans l'émission du dimanche 11 novembre 2018
Vign_actusaenen

1865... 2018 ! 

La « Revue Générale » est sans conteste la plus ancienne revue littéraire (mais pas que) de Belgique puisqu’elle fut créée en… 1865 par un groupe d’humanistes d’inspiration chrétienne parmi lesquels figurait l’homme d’état et ministre emblématique de l’époque Charles Woeste.

 

Cette revue de référence, aujourd’hui trimestrielle, a été publiée depuis sans interruption sauf pendant les deux grandes guerres et tout récemment en 2017, après le décès inopiné de sa directrice,  l’écrivaine France  Bastia qui était également présidente de l’ A.E.B l’Association des Ecrivains Belges.

 

Hé bien, c’est reparti ! Avec un nouveau rédacteur en  chef,  le romancier, poète et surtout critique littéraire ("Le Carnet et les Instants ") Frédéric Saenen qui aura un sérieux défi à relever. Trouver (peut-être à l’ académie ?) les budgets nécessaires pour relancer le titre mais aussi et surtout retrouver des abonnés et le faire savoir !

 

Un reportage liégeois d’Edmée de Xhavée.

A voir dans l'émission du dimanche 11 novembre 2018
Vign_janninliberski

 Quand Froud et Stouf envahissent la Capitale !

  C’est dans le prestigieux espace de L’ ArtWeCare d’Ixelles (Bruxelles) que Fred Jannin  et Stefan Liberski ont présenté le nouvel album des fameux Froud et Stouf , leurs fameux chiens bleus philosophes qui sévissent à la télé.

 

Mais Fred n’est pas seulement le dessinateur de Spirou (Germain,  le Trombonne illustré,  Ernest Ringard et Cie…) il était aussi avec son compère Stefan un des créateurs des Snuls dont toute la Belgique se souvient lorsqu’ils déconnaient sur Canal+ avec une gouaillerie et une verve qu’on  a pas oubliés et un accent belge à couper au couteau.

 

Tout comme chacun rit encore  des pubs télés qu’il ont tournées pour les pots de mayonnaise Devos Lemmens qui se terminaient invariablement avec l’éternel cri du cœur et de l’estomac : « A tab !!!! »

A voir dans l'émission du dimanche 11 novembre 2018
Vign_actumoreau

 

Un film sur l'auteur borain Marcel Moreau, pour le remettre au goût du jour et le rappeler à notre souvenir !


Stefan Thibeau est un comédien, réalisateur, caméraman etc… qui s’occupe avec son père Roland et sa mère Annie Rak (auteure bien connue dans la région de Mons et animatrice à la RTBF) de la « Roulotte théâtrale» un petit théâtre installé dans la grange de leur habitation à Elouges. Nous en avons déjà parlé à plusieurs reprises.

 

Son dernier projet en cours est la réalisation d’un film portrait et reportage sur l’écrivain borain  Marcel Moreau dont le premier roman « Quintes » publié en 56 obtint de nombreux prix et suscita l’admiration de Jean Paulhan et Simone de Beauvoir.

 

Libertaire inclassable et sans concession « … il éructa une œuvre délirante et paroxystique dont les pages étaient autant de gifles intellectuelles… ».

« J’avais des désirs aussi monstrueux que j’avais la timidité aigue » écrira t-il. Plus de soixante ouvrages quand même.

 

Dépressif, âgé (dans les 85 ans) et diminué par la boisson il connut un moment donné une descente aux enfers avec des envies de suicide. Depuis, Marcel Moreau a cessé d’écrire mais il parait que ce projet de film  subsidié par la Maison Losseau de Mons l’a requinqué au point de l’inciter à reprendre sa plume ne serait-ce que pour affronter une dernière fois « la proximité brûlante de ses démons. »

 
© 2014
Créer un site avec WebSelf