Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
Emissioon du 30 septembre 2018

Editeur responsable: Baudouin Boutique, 48 avenue Eugène Demolder, 1030 Schaerbeek - baudouin.boutique@skynet.be. Membre du CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel) 89 rue Royale, 1000 Bruxelles - info@csa.be, de la SABAM (Société belge des auteurs, compositeurs et éditeurs)  75 rue d'Arlon, 1040 Bruxelles - www.sabam.be et de la Fédéweb (Fédération des WebTV belges francophones) - https://fedeweb.be

Prochaines émissions (3 tous les deux mois) les dimanches 2 et   23 décembre 2018, 20 janvier 2019 et 10 février 2019

l'émission du 11 novembre 2018, Clic !
Vign_emission2110
 

Une heure consacrée à la littérature et aux arts associés, qui parle des livres, des salons, des écrivains, des éditeurs petits ou grands, de la bédé, du cinéma, du théâtre etc... avec des interviewes, des portraits, des reportages et des niouzes d’ actualité.

 

De la culture avec un"c" comme dans cool !

Pour l'émission de ce dimanche 2 décembre, cliquez ici !
Vign_actuem212

Une heure consacrée à la littérature et aux arts associés, qui parle des livres, des salons, des écrivains, des éditeurs petits ou grands, de la bédé, du cinéma, du théâtre etc... avec des interviewes, des portraits, des reportages et des niouzes d’ actualité.

 De la culture avec un"c" comme dans cool !

A voir dans l'émission du dimanche 21 janvier 2019
Vign_actudelperdange2

Un nouveau roman de Patrick Delperdange pour 2019, noir, noir très noir.

 

Un nouveau roman  de Patrick Delperdange est toujours un petit événement, même s’il a déjà publié une cinquantaine de livres depuis 1985.

 

En général on le classe dans le polar belge mais quand on le lit on a plus l’impression de frôler l’univers de Stephen King.

 

Dans son précédent roman « Si tous les dieux  nous abandonnent » (voir l’ ACTU-tv d’octobre 2016) on se trouvait dans les Ardennes, au sein d’une population abandonnée, un  quart monde de dégénérés qui rappelle l’ambiance glauque et infernale des films de Fabrice Du Welz comme « Calvaire ».

 

 Avec ce nouvel opus « L’éternité n’est pas pour nous » on remet ça, avec un  petit village perdu de bien pensants dévots où tout le monde épie tout le monde et où les pires fantasmes bouillonnent derrière les rideaux tirés…

Bande annonce de l'émission du dimanche 23 décembre 2018
a voir dans l'émission du dimanche 23 décembre 2018

 Le 7°salon du livre de  Charleroi

 

Le 7°salon du livre de  Charleroi s’est déroulé le dimanche 9 décembre au château Bilquin de Cartier dans une ambiance cosy qui n’avait rien à voir avec le temps épouvantable qu’il faisait dehors, sous des trombes d’eau.

 

On pouvaiut  craindre que le public ne vienne pas et bien non… il est venu comme chaque année de plus en plus fidèle : pour le plus grand bonheur de Serge Budahazi et Carine-Laure Desguin les fondateurs et organisateurs de l’évènement... clic !

 

A voir dans l'émission du dimanche 23 décembre 2018
Vign_actukcc

Le Kings of Comedy Club, droit devant !

Voilà sept ans que Cédric Vantroyen a lancé le King’s Comedy Club, un cabaret du rire qui s’est lentement implanté dans le paysage bruxellois pour devenir la référence. D’autres ont essayé à grand renfort de pub puis se sont effondré.

 

On peut dire (sans exagérer) que l’ensemble de la  nouvelle génération d’humoristes qu’on voit actuellement à la télé belge (dans le Grand Cactus entre autres) a fait ses premières planches dans cette petite salle d’Ixelles : Kody, Freddy Tougaux, Walter…

 

La nouveauté, c’est que le KCC va rebondir avec la rentrée dans son conseil d’administration de deux nationaux qui ont réussi en France,  Alex Vizorek  (une quotidienne sur France Inter avec Charline Vanhoenacker)  et Guillermo Guiz (Canal+ etc…). De très gros projets sont en cours, un resto, une maison de production de films, une agence d’impresario, des scénari, une série télé et pourquoi pas (ça se négocie) une émission télé sur l’antenne de la RTBF en 2019 ?

 

Sans oublier un cabaret fou fou fou 6 soirs par semaine et pour lequel il est prudent de réserver.

A voir dans l'émission du dimanche 23 décembre 2018
Vign_actuchaboud

Sauve qui peut au Magic Land Théâtre

 

Encore un théâtre bruxellois au bord de la faillite suite à la suppression des subsides ! Après le Poèmes2 et la Valette, c’est au tour du Magic Land Théâtre de Schaerbeek de crier au secours.

 

On vient de lui supprimer du jour au lendemain les 130.000 euros qu’il percevait depuis des années et son directeur artistique Patrick  Chaboud ne comprend pas !

 

Ca ne va pas se passer comme ça, décrète t-il en forçant la voix (il se qualifie lui-même de grande gueule).  On joue tous les jours de la semaine,  nous avons 15.000 spectateurs par an et ce depuis près de 25 ans !

A voir dans l'émission du dimanche 23 décembre 2018
Vign_actudhanis


Philippine Dhanis, "je suis transexuelle, j'en fais pas une maladie".


Elle vient de publier aux éditions du CEP un livre témoignage bouleversant intitulé « je suis transsexuelle, j’en fais pas une maladie ». Il  y a deux ans, elle était encore il, une femme dans un corps d ‘homme.

 

Je n’ ai pas choisi explique t-elle, j’ai dû me cacher pendant quarante ans. Maintenant que mes trois en enfants sont adultes et que je prends des hormones ma transformation se fera petit à petit. Mais j’ai une chance folle, celle d’avoir obtenu un emploi au cabinet du député fédéral Jean-Jacques Flahaut qui milite depuis des années pour que la loi m’autorise à changer de sexe.Nous sommes 30.000 en Belgique !

 

C’est fait, je suis désormais reconnue comme femme dans les registres officiels de la ville de Thuin et ai enfin « le droit à l’indifférence ». Je n’ai rien choisi, je n’ai pas besoin de psychiatre et cela n’a rien à voir avec la sexualité.

 

Une interview poignante qui ne s’écoute pas comme un aveu mais comme un choix.

 
A voir dans l'émission ACTU-tv du dimache 23 décembre: Luc Baba, le prix Marcel Thiry 2018,  chante "la vie d'artiste" de léo Ferré.
A voir dans l'émission du dimanche 2 décembre 2018
Vign_actudada


L’histoire de la littérature belge avec Marc Quaghebeur

 

L’immédiate après-guerre (14-18)

 

La boucherie vient de se terminer, en Russie c’est la révolution d’octobre, en Belgique on institue le suffrage universel (sauf pour les femmes), les affaires reprennent, le Roi Albert I° règne sur son cheval… c’est le début de « la belle époque » !

 

Avec au départ de la Suisse et de la Belgique un scandale littéraire aussi bref (trois ans) qu’universel suite à l’explosion du mouvement Dada.

 

Parmi eux, Clement Pansaers, Roger Avermaete, Paul Neuhuys etc… encore des flamands qui écrivent en français.

 

A voir dans l'émission du dimanche 2 décembre 2018

 

Plus de doute, le salon du livre de Mons est bien devenu (et de très loin) le plus grand événement littéraire de Wallonie, surtout si on  tient compte du fait que cette année ni Tournai la Page, ni le salon du livre belge d’Uccle, ni celui de Blegny près de Liège n’auront lieu pour des raisons diverses, financières, politiques, oou tout simplement par démotivation suite au manque de public.

 

Ce ne sera surement pas le cas ici dans l’immense hall du Mons Lotto. Car il  y avait foule et ce dès l’ouverture à dix heures du matin. Et, précision, importante, des visiteurs qui achetaient les livres proposés par plus de150 éditeurs parmi lesquels (signe des temps) de plus en plus de petits auto-éditeurs,

 

 Catherine Hocquet la présidente y est pour  beaucoup, disons même pour tout. Sans oublier son équipe qui depuis 2014 œuvre toute l’année pour préparer ce barnum qui fait déjà penser à la grande foire internationale du livre de Tour et Taxis à Bruxelles.   En tout 400 auteurs pour un public qui devrait dépasser cette année le nombre impressionnant de 7000 personnes…

 

Bon, l’entrée est gratuite et la liste des invités alléchante : Gabriel Ringlet, Armel Job, Jérôme de Warzée, Pierre Coran, Francis Danemark, Eric Russon, Bruno Coppens… autan d’écrivains que nous vous avons déjà présentés dans l’émission.

 

l'émission du dimanche 2 décembre 2018
A voir dans l'émission du dimanche 23 décembre 2018
Vign_actubaba


L'écrivain liégeois Luc Baba reçoit le prix Marcel Thiry (2.500 euros) pour son roman "Chroniques d'une échappée belle" paru chez Maelstrom.

ce prix littéraire créé par la Ville de Liège (nous en avons parlé récemment) récompense alternativement une œuvre poétique et une œuvre romanesque.

C’est dans cette deuxième catégorie que se classe ce livre qui se veut le récit intime et pudique d’un homme qui suite à une opération qui tourne mal, croit son dernier moment arrivé. Puis, miracle ! Il en sort contre toute attente et retrouve le vrai goût de la vraie vie…

Luc Baba est un auteur liégeois dans la cinquantaine.. Également comédien, animateur d’ateliers d’écriture, chanteur, et professeur d'anglais, il est l’auteur de plus de vingt ouvrage.

Le prix de 2.500 euros lui sera remis officiellement le 1er décembre prochain, à l’occasion du salon des petits éditeurs du Grand Curtius à Liège, soit la veille de l’émission.

A voir dans l'émission du dimanche 23 décembre 2018
Vign_actucarnet

 

« Le Carnet et les Instants » vient de publier son 200ième numéro !

 

« Le Carnet et les Instants » est un trimestriel littéraire créé dans les années 80 par le Ministère de la Culture en  vue de promouvoir les lettres belges.

 

Depuis il a bien grandi et distribue gratuitement par la poste aux universités, écrivains, associations et autres éditeurs qui le demandent plus de 2000 exemplaires d’une revue de qualité au look moderne et irréprochable.

 

Mais ce carnet est beaucoup plus depuis que sa nouvelle et jeune rédactrice en chef, Nausicaa Dewez , en a pris la direction : un site internet et une page facebook qui fonctionne un peu comme une agence Belga Littéraire tant il est bien informé et en avance sur les autres médias.

 

On devrait collaborer. Qui sait ?

 

 

le Commandant Danofsky interprète "Starry starry night" de Don Maclean

en hommage à une toile de Vincent Van Gogh qui représente ce que le peintre pouvait voir de la chambre qu'il occupait dans l'asile du monastère Saint-Paul-de-Mausole à Saint-Rémy-de-Provence en mai 1889. 

On ne résiste pas à la l'envie, la nécessité,  de vous donner le texte anglais de cette magnifique chanson...

Starry starry night

Paint your palet blue and grey, look out on a summer's day with eyes that know the darkness in my soul
Shadows on the hills, sketch the trees and the daffodiles catch the breeze and the winter chills in colours on the snowy linen land

Now I understand what you tried to say to me
and how you suffered for your sanity and how you tried to set them free
they would not listen they did not know how, perhaps they'll listen now.

Starry starry night

Flaming flowers that brightly blaze swirling clouds in violet haze reflect in Vincent's eyes of china blue colours changing hue
morning fields of amber grain weathered faces lined in pain are soothed beneath the artist's loving hand

Now I understand what you tried to say to me... (and so on)

For they could not love you but still your love was true and when no hope was left inside on that starry starry night
You took your life as lover's often do. But I could have told you, Vincent, this world was never ment for one as beautiful as you

Starry starry night

Portraits hung in empty halls framless heads on nameless walls with eyes that watch the world and can't forget like the strangers that you've metThe ragged men
in ragged clothes, a silver thorn, a bloody rose lie crushed and broken on the virgin snow


now I think I know what you tried to say to me
and how you suffered for your sanity and how you tried to set them free
they would not listen they're not listening still

Perhaps they never will

 

Un peu de culture… flamande !

Pour agrémenter l’émission, un vieux 33 tours enregistré en 1927 au théâtre de l’ Alhambra à Bruxelles par le baryton Léon Delaux, « Zeg, Kwezelke, wilde gij dansen ? ». Traduction ( nous avons sous-titré la séquence ) :« Dis-moi bigotte, veux-tu danser avec moi ? »

 Mignon, coquin et joliment désuet.

A vor dans l'émission du dimanche 2 décembre 2018
Vign_actuczimkowicz

Charles Szymkowicz la peinture expressionniste de Charleroi

 

Charles Szymkowicz produit depuis cinquante ans des tableaux parfois immenses dans lequels il peint dans un style expressionniste et des couleurs exubérantes des visages de ce qu’il nomme lui-même des « maudits ». Des créateurs farouches et  révolutionnaires comme Arthur Rimbaud, Charles Baudelaire, Chaïm Soutine, Camille Claudel etc…

 

Un  personnage hors du commun que Carine-Laure Desguin est allé visiter dans sa tanière de Gerpinnes, tout en reconnaissant au passage (bravo pour sa culture) un portrait sauvage de Franz Kafka.

 

A voir dans l'émission du dimanche 2 décembre 2018
Vign_actufedweb

La vidéo de lancement de la Fedeweb, la toute nouvelle Fédération belge des Webtélés francophones.

Il  y a actuellement quinze webtélés reconnues par le CSA ( Le  Conseil Supérieur de l'Audiovisuel ) en Francophonie, dont la nôtre ACTU-tv qui est par ailleurs une des plus anciennes avec sa collègue de Liège TV-Wallonie.

Elle seront bientôt vingt et préfigurent la télé de demain. Regroupées elles ont produit 478 heures de programmes en 2017 pour un total approximatif de 2O millions de vues, soit la diffusion d'une station de télé régionale.

Des chiffres qui seront largement en hausse à l'issue de la saison 2018 et qui annoncent peut-être la création d'un canal particulier chez les grands opérateurs du pays comme Proximus ou Telenet ?

Ci-joint la vidéo annonçant la création toute récente ( c'était le  jeudi 25 octobre 2018 ) à la SABAM de cette fédération pleine d'avenir.

Voir ici: https://www.youtube.com/watch?v=Jg5obWfmG_o

A voir dans l'émission du dimanche 2 écembre 2018
Vign_actuyourcenar

Le 7° Salon du livre de Charleroi à la bibliothèque Yourcenar le dimanche 9 décembre 2018

C'est déjà la septième fois sans discontinuer que ce salon  du livre a lieu dans cet château remarquable situé en bord de Meuse à Mont-sur-Marchienne, dans la banlieue de Charleroi.

Une quarantaine d' auteurs et quelques éditeurs seront de la partie avec en invité d'honneur et parrain Arnaud Delacroix, le grand spécialiste des livres d'histoire ayant trait à la guerre 40-45, le nazisme, la franc-maçonnerie, les templiers et autres évènements mystérieux du passé.

Avec encore et toujours les mêmes à la direction, Carine-Laure Desguin et le bibliothécaire Serge Budahazi

a voir dans l'émission du dimanche 23 décembre
Vign_actumzrnzas

Les lectures de Maryline

Vous connaissez ce blog dynamique qui parle des livres et en fait des critiques objectives et sans langue de bois. Nous avons rencontré cette qui anime ce site et lit une vingtaine de bouquins par mois !  Maryline Marnas, une bloggeuse de pointe qui oeuvre également comme bénévole dans la médatheque française de Saint Martin en Haut dont la présidente est une autre amie, Sophie Ferret...

 Un  reportage pour les niouzes de l'émission dans la région lyonnaise de Christine Brunet

l'émission complète de ce dimanche 11 novembre 2018, clic !
Vign_emission
A voir dans l'émission du dimanche 2 décembre 2018
Vign_actuyouri

Un nouvel humoriste qui promet

 

Des humoristes qui font du stand-up, il en naît dix par mois ! Pas de décors, ni d’orchestre, un micro et un plateau suffisent et hop, c’est parti. Parfois c’est moyen, parfois c’est génial. Il y en a trop et surtout trop peu de bons.

 

Youri c’est différent. Il a fait l’école du cirque, du trapèze, de la danse break-dance, il joue de la guitare, de la comédie, il tourne des films publicitaires et en plus… fait du stand-up ou si vous préférez du « seul en scène ». C’est très différent.

 

Nous l’avons rencontré au Fou Rire où il répétait sous la direction de Cathy Thomas un spectacle qu’il a présenté devant une salle comble voici quelques jours à peine le mercredi 21 novembre… ne poussez pas un soupir si vous l’avez raté, il va entamer une tournée et vous aurez encore l’occasion de le découvrir.

 

Un reportage de  notre Polichinelle Alain Magerotte.

A voir dans l'émission du dimanche 2 décembre 2018
Vign_actuelleboudt

La fibromyalgie, un mal étrange, un véritable handicap... un livre !

 

C’est du côté de Dinant, sur les hauteurs de Falmignoul, que avons rencontré l’auteur André Elleboudt. Mais peut-on parler d’un écrivain ? Oui, sans doute, car il vient publier un premier ouvrage au titre étrange « Le rivage d’un océan sans terre » dans lequel il raconte la maladie (il préfère le terme de syndrome) dont il souffre depuis bientôt 15 ans. La fibromyalgie.

 

En gros une inflammation constante de toutes les articulations, des plus évidentes comme celles des pieds ou des poignets jusqu’à celles des doigts ou de la machoîre.

 

Un syndrome, car les médecins ne savent pas comment ça vient et encore moins comment ça se soigne. Même les calmants ne fonctionnent pas. Il faut subir et « vivre avec ».

 

Manger me fait mal, explique t-il, même tenir un livre en mains est pénible… ça lance comme des décharges électriques ou ça brûle un  véritable handicap qui frappe 2 à 3% de la population parmi laquelle trois quart de femmes !

 

Et pourtant André arrive à contrôler sa vie…

 
© 2014
Créer un site avec WebSelf